AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 II. Univers de Phænomen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Quintessence.

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2016

Identité du Dragon.
Fluide dominant: Indéterminé.
Copyright des images utilisées:

MessageSujet: II. Univers de Phænomen.   Sam 27 Fév - 19:29


Univers de Phænomen




Le Réveil

I. Où suis-je ?


Un évènement de premier ordre vient de se produire. Vous le savez. Vous le sentez au plus profond de vos entrailles. Mais vous ne vous souvenez de rien. C’est le néant total.

Vous vous éveillez dans un corps qui vous semble étranger. Et pour cause, vous avez la certitude qu’il s’agit bel et bien du vôtre mais vous n’avez aucun souvenir de l’avoir déjà habité, contrôlé. D’ailleurs vous n’avez aucune mémoire d’aucun des évènements qui auraient pu vous conduire à une telle situation.
L’endroit est plongé dans la pénombre la plus totale. Vous vous sentez étriqué, vous ne pouvez pas vous redresser, ni vous étendre, ni même faire le moindre mouvement trop ample. Vous sentez à maints endroits de votre corps que la roche vous frôle lorsque vous bougez d’à peine quelques centimètres. La cavité dans laquelle vous êtes emprisonné semble avoir été faite tout particulièrement pour vous, elle vous enveloppe.
Vous n’êtes pas forcément claustrophobe, mais vous sentez tout de même une peur inexplicable monter insidieusement en vous. Cet endroit irradie de pulsations malsaines et angoissantes qui vous font trembler du museau au bout de la queue. Le message semble clair : on ne veut pas de vous ici. Partez. Maintenant.
Alors vous éprouvez le besoin irrépressible et impérieux de vous échapper sans attendre. Vous vous tortillez comme vous pouvez, vous cherchez une sortie partout autour de vous. En haut, en bas, à gauche, à droite. Vous poussez sur les parois rocheuses pour les faire céder, vous rugissez, des fois que quelqu'un vous entende ou que cela ait un quelconque effet. Mais rien n’y fait. Vous tendez l’oreille à l’affût du moindre bruit qui vous indiquerait dans quelle direction creuser, vous aiguisez votre odorat pour percevoir même la plus petite effluve qui vous parviendrait au travers d'une hypothétique fissure. Vous cherchez une solution par tous les moyens que vous avez à votre disposition, mais vous vous rendez bien vite à l’évidence : vous êtes prisonnier, inutile de lutter.
C’est alors que, à l’instant même où vous avez cessé de gesticuler et de vous affoler, dès lors que vous avez accepté la fatalité de votre sort, un léger souffle d’air vous parvient, accompagné une seconde plus tard d’une lueur qui déchire les ténèbres environnantes, et d’un son : celui de la roche qui se creuse. Une ouverture vient d’apparaître, si lumineuse qu’elle vous vrille la rétine. Un instant ébloui, vous reprenez vite vos esprits et, sans demander votre reste, vous plongez à travers cette échappatoire inespérée.
Vous vous contorsionnez pour vous y faufiler le plus rapidement possible et arrivez dans ce qui semble être un cul de sac. Des murs devant vous, des murs derrière - en lieu et place du passage par lequel vous venez d’émerger se trouve à présent une surface rocheuse qui semble si tangible et réelle qu’il parait impossible qu’un instant plus tôt elle ait été le trou béant vous ayant recraché. En regardant autour de vous, vous vous rendez compte que vous vous trouvez au fond d'une sorte de puit immensément haut - à moins qu’il ne s’agisse de l’intérieur d’une tour. Au sommet, vous apercevez une lumière. Une lumière blanche et vibrante qui vous paraît magnifique et qui vous insuffle de l’espoir sans que vous ne sachiez vraiment pourquoi. Vous ressentez presque du soulagement et vous avez par conséquent encore plus hâte de quitter ce lieu pour rejoindre la lueur. Vous remarquez bien vite le mince chemin de pierre qui monte en colimaçon le long de la parois et qui semble représenter le seul moyen de vous sortir de ce trou sinistre - à moins que la roche ne s’ouvre à nouveau devant vous, mais vous en doutez. Alors vous vous y précipitez malgré la crainte de voir la roche se déliter sous vos pas et de faire une chute de quelques centaines de mètre pour vous écraser sur le sol.
Au bout de quelques dizaines de minutes d'ascension, qui vous paraissent interminables tellement ce lieu vous fait froid dans le dos, vous commencez à percevoir une légère brise qui vous frôle et qui atténue votre panique, comme un baume calme la brûlure d’une plaie. L’air se fait de plus en plus frais comparé à la moiteur du trou dont vous essayez avec peine et empressement d’émerger. Vous commencez à mieux vous sentir, encore quelques foulées et vous en aurez fini.

Vous êtes à l’air libre. Enfin plus ou moins. Vous prenez le temps de vous remettre de vos émotions, vous respirez un bon coup cet air pur qui remplace agréablement l’air vicié du puit, et vous commencez à observer le lieu dans lequel vous venez d’arriver.
Un toit de roc vous surplombe, supporté par d’immenses colonnes finement sculptées. Vous vous trouvez sur une sorte de promontoire taillé dans une montagne, une sorte de grotte en hauteur donc la large ouverture domine une vaste vallée. Vous ne vous attardez pas sur les dessins qui recouvrent les 5 piliers s’alignant sur le rebord de la falaise et qui semblent raconter une histoire. Vous ne vous y attardez pas car vous venez de vous rendre compte que quelque chose, ou plutôt quelqu’un, vous observe.
En face de vous, une silhouette. Vous restez interdit un moment, ne vous attendant pas le moins du monde à rencontrer quelqu’un ici. Puis, après vous être remis de votre surprise, vous avancez vers l’individu avec détermination, bien décidé à obtenir des réponses à vos interrogations.
A quoi rime ce réveil soudain dans cet endroit inquiétant qui donne des sueurs froides ? Pourquoi n’avoir conservé aucun souvenir ? Et pourquoi cette impression désagréable de devoir vous rappeler de quelque chose d’une importance capitale, mais qui vous échappe ? Quel est ce monde inconnu que vous apercevez là, au dehors ? Et qui est cet être qui se tient devant vous et ose vous toiser de la sorte après ce que vous venez de vivre ? Ne vous a-t-il pas entendu hurler tout à l'heure ? Pourquoi n'est-il pas descendu vous aider ?
Vous n’en démordrez pas tant que vous n’aurez pas obtenu toutes les réponses claires et précises que vous exigez. Peu importe par quel moyen cela se fera, vous apprendrez la vérité. Toute la vérité.



Oui mais voilà… Le problème, nouvel éveillé, c’est que tu n’es pas le seul dans ce cas là. En vérité, tu te rendras vite compte qu’il s’agit là du schéma basique et répétitif qui régit toute nouvelle arrivée dans ce monde.

Tous autant que vous êtes, vous voilà embourbés dans le même merdier. Mais chacun y fait face à sa façon. Quelle sera la tienne ?
Te sentiras-tu vide et déchiré au point de chercher coûte que coûte la solution au problème auquel vous êtes tous confrontés ? Chercheras-tu le moyen de recouvrer la mémoire ? Ou bien es-tu un fataliste qui fera avec ce qu’il a et qui tentera de rendre cette étrange nouvelle existence la plus agréable possible en se désintéressant totalement du pourquoi et du comment de celle-ci ? Te tourneras-tu vers les immensités qui s’étalent sous ton regard et qui n’attendent que d’être explorées ? Ou feras-tu un demi-tour sur toi-même pour leur tourner le dos et te concentrer sur cette Gueule béante qui ne semble abriter qu’un immense néant et qui, pourtant, de temps à autre, recrache un nouvel individu dans ce monde que vous n'avez pas choisi ? 

Te voilà avec de nombreuses possibilités. Pour laquelle opteras-tu ?







Dernière édition par La Quintessence. le Lun 13 Mar - 19:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phaenomen.forumactif.org
La Quintessence.

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2016

Identité du Dragon.
Fluide dominant: Indéterminé.
Copyright des images utilisées:

MessageSujet: Re: II. Univers de Phænomen.   Sam 27 Fév - 19:29



Les Premiers Pas.

II. Alors ? Allez-vous me répondre ?

Phænomen est un forum de role play où vous aurez la possibilité d’incarner un Dragon, de le faire grandir et de le faire évoluer dans un environnement à la fois hostile, mystérieux et fascinant.


LE MONDE EN LUI-MÊME.

Il est à la hauteur des créatures que vous incarnez. Je veux dire par là qu’il ne s’agit pas du mignon petit environnement que nous connaissons avec nos petites montagnes de 8448m, nos gentils déserts à 60°C à l’ombre, nos jolies baleines de 8 tonnes et nos adorables prédateurs aux dents de 10cm. Ce monde là, nos dragons le parcourraient en moins de deux et ce sans l’ombre d’une difficulté - ou presque, ce qui n’est pas franchement intéressant.
Non, ici les montagnes sont plus hautes, les océans et les plaines plus vastes, les forêts plus denses, les déserts plus ardents, les vents plus violents. La faune et la flore sont également aussi dangereuses l’une que l’autre. Les dragons restent les créatures disons « dominantes » mais ils ne sont pas les plus grands, ni les plus rapides ou encore moins les plus féroces (sinon c’est moins drôle).
Vous mettrez plus ou moins de temps pour aller à tel ou tel endroit, veillez à prendre les temps de voyage en compte dans vos RPs, au moins dans leur chronologie.


LA RENAISSANCE.

Le monde vient de subir un important changement et tous les dragons en ont conscience sans pour autant parvenir à mettre une idée claire sur cette impression. A vous de voir si cela gâche la vie de votre reptile ou s’il fait avec et y pense à peine.
Tous les personnages, sans exception autre que les naissances naturelles, entreront dans ce monde par la « Gueule », le puit sombre évoqué précédemment, et ce sans aucun souvenir de leur vie d’avant. Du moins pour le moment.
Ce trou se trouve au fond d’une cavité, d’une grotte creusée sur le flanc d’une montagne gigantesque : la « Sinememoria ». La roche est d’un noir très soutenu et est parcourue ça et là de nervures blanches étranges qui apparaissent et disparaissent sans raison apparente.
Les premiers arrivants décideront de se désigner comme appartenant plus ou moins à cette montagne et s’appelleront donc les « Sinememorians ». Seuls les dragons sortis de cette montagne prendront cette désignation. Les dragons nés naturellement, sortis d’un oeuf, ne pourront pas prendre cette appellation.
L’expérience dans la Gueule est différente d’un dragon à un autre. A partir de leur réveil, les uns seront restés prisonniers à peine quelques secondes avant que la roche ne s’ouvre pour les laisser sortir, tandis que d’autres y auront passé des heures, voire des jours et ressortent affamés et affaiblis. La notion du temps reste cependant relativement subjective étant donné que les dragons n’ont aucun repère tel que la lumière lorsqu’ils se trouvent dans la Gueule.
La sensation de malaise évoquée n’est pas non plus la même pour tous. Certains la ressentent plus que d’autres et de manière parfois différente, tout comme le soulagement éprouvé une fois à l’extérieur. Cela dépend de la sensibilité du dragon et de son caractère.
Cependant, deux choses restent constantes. Premièrement, la cavité où chaque dragon se réveille se révèle étroite pour tout le monde. Que le dragon fasse 70cm ou 7m, la roche s’adapte à sa morphologie, lui colle à la peau. Ensuite le puit se présente toujours sous la forme de l’intérieur d’une sorte de très haute tour dont la seule issue est un chemin taillé à même la roche. Aucun garde-fou n’y est jamais apparu.
Ces faits peuvent laisser entendre que cette Gueule est en quelque sorte vivante.


LA SINEMEMORIA.

La Sinememoria fait partie d’une chaine de montagnes nommée chaine des Eredium dont elle est la plus haute et la plus sombre. Hormis la grotte, ainsi qu’un mince chemin de montagne qui permet aux dragons terrestres d’y accéder, les flancs de la Sinememoria sont vierges de toutes constructions.

Personne n’habite sur cette montagne car celle-ci exerce une sorte de pression physiquement et moralement désagréable pour les dragons -semblable à la sensation éprouvée dans la Gueule - ainsi que pour la faune et la flore qui semblent préférer rester à l’écart. Passé un certain temps, la sensation se transforme progressivement en douleur et devient insoutenable, ce qui pousse les dragons à s’en éloigner.
Ce temps de résistance en question varie et d’un dragon à l’autre ; et d’un jour à l’autre, en fonction de la sensibilité même du reptile et de la période à laquelle il y séjourne. Ce qui émane de la montagne semble se diffuser par sorte de vagues d’intensité, avec un flux et un reflux totalement irréguliers et inconstants. Ainsi, un même dragon pourra tantôt y passer des jours sans problèmes, tantôt à peine quelques heures avant que cela ne devienne l'enfer.

Cependant, s'il est établi que les dragons ne peuvent y demeurer indéfiniment, il est vrai aussi qu'ils ne peuvent en rester éloignés trop longtemps.
Sans que l’on puisse expliquer pourquoi, tous les dragons ressentent à un moment ou à un autre le besoin irrépressible de s’y rendre pour quelques heures/jours comme une sorte de dépendance, qu’ils soient Sinememorians ou sortis de l’oeuf. Pas d’exception donc, ils seront tous dans l’obligation d’exécuter à intervalles plus ou moins réguliers des sortes de pèlerinages.


LA VILLE.

La plupart des dragons habitent donc sur les montagnes voisines qui font également parties de la chaine des Erediums. Une véritable ville y a été creusée par on ne sait qui on ne sait quand car la première arrivante affirme avoir tout découvert en l’état. Une grande partie de cette cité se trouve à l'air libre, à l'extérieur, taillée dans les flancs des montagnes ou érigée en bâtiments "indépendants". Mais, tel un iceberg, une plus grande encore est souterraine.
Des bâtiments, tunnels et pièces de toutes les tailles et de toutes les hauteurs sont présents pour accueillir tout type de dragons. Certaines constructions semblent plus importantes que d’autres, ce qui peut laisser penser qu’elles ont tenu un rôle particulier. On pourrait presque deviner l’architecture d’une sorte de cathédrale, d'une gigantesque place publique, ainsi que d’une bibliothèque dont les milliers d’étagères demeurent vides. Tout est très richement sculpté et la ville est incroyablement complexe, plus proche d’un labyrinthe que d’une zone habitable. Il est très facile de s’y perdre si l’on ne connait pas les lieux par coeur ou que l’on n’a pas le sens de l’orientation.
La roche est polie et laisse place à différents minéraux à maints endroits : marbre, onyx, basalte, albâtre, granit. Il y a des escaliers partout : droits, en colimaçons, simples, à double révolution, voire triple ou quadruple. Il y a des ponts, des passerelles, des tours, des grandes salles, des terrasses, des cachots et des prisons, des cascades, des petits ruisseaux, des lacs extérieurs et souterrains. La ville est magnifique et très fleurie. La végétation est très présente et a même repris ses droits à certains endroits, étant parfois la cause de l’écroulement de certains murs.
Car oui, bien que magnifique, la cité n'est pas en bon état. Elle semble n'être plus que l'ombre d'elle-même et ne pas avoir été entretenue et/ou occupée depuis des lustres. Enormément de constructions aériennes, tours, ponts etc, semblent ne pas avoir survécu aux assauts des éléments. La partie souterraine est la plus touchée et est pratiquement impraticable, un nombre incalculable de tunnels étant écroulés. Les Dragons n'en connaissent donc pas avec certitude la taille exacte, ni le nombre de secrets qu'elle peut renfermer.
Les premiers arrivants ont baptisé cette splendeur déchue « Amissum » et les habitants de cette ville s’appellent les « Amissumians ».
Cette ville se trouve être l’endroit idéal : ni trop près ni trop loin de la Sinememoria. C’est pour cette raison que les dragons aiment s’y installer. Mais également parce que c’est un endroit plutôt agréable à vivre même si passablement délabré.
Tous les dragons n’y habitent pas forcément. Il peut y avoir des solitaires ou simplement des groupes qui s’installent ailleurs.




Dernière édition par La Quintessence. le Ven 25 Mar - 11:03, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phaenomen.forumactif.org
La Quintessence.

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2016

Identité du Dragon.
Fluide dominant: Indéterminé.
Copyright des images utilisées:

MessageSujet: Re: II. Univers de Phænomen.   Sam 27 Fév - 19:30



L'Approfondissement.

III. Soit. Et que suis-je censé faire au milieu de tout
ça ?

Vous dépêtrer avec ce que vous aurez à disposition. Et pour ce faire, il vous faut prendre connaissance de ce qui est effectivement à votre disposition.


LA MAGIE ET LES FLUIDES.

La magie régit le monde de Phænomen. Et plus qu’un peu. C’est même l’un des « personnages » principal de l’intrigue, si l’on peut dire.
Cependant, on en sait très peu à son propos. On sait qu’elle est présente un peu partout dans la nature, les montagnes, la terre, les océans, l’air. On sait qu’elle fait partie intégrante de la faune et la flore, et notamment des dragons. Surtout des dragons, en fait.
Et cette magie draconique s’appelle le « fluide ». Il leur confère des pouvoirs extraordinaires dont on est loin de connaître les limites.
On peut en distinguer jusqu’à 4 sortes, pour le moment, mais on ne peut réellement les décrire ou les cataloguer tellement leur manifestation est différente d’un dragon à l’autre. Pour faire simple -et schématique, très schématique- il s’agit plus ou moins des éléments primordiaux feu, eau, terre et air.
Les fluides ne peuvent être strictement résumés par leur appellation. Les dragons leur ont donné ces noms là car il fallait bien distinguer ces 4 particularités observées. Ils sont plus complexes que ce que leurs noms suggèrent au premier abord. 
Tout ce que l’on en connait se trouve Ici, mais ces connaissances sont passablement minces pour le moment.


LE SAVOIR PERDU & LES DECOUVERTES.

Avant leur renaissance, les dragons ont eu une vie ainsi que des connaissances sur certains éléments de ce monde : la faune et la flore, les fluides, la Sinememoria, leurs origines et leur monde en général, et bien d’autres choses.
Votre (potentiel) but : recouvrer le plus de connaissances possibles et aller encore plus loin que ne le sont allés vos dragons avant leur amnésie.
Pour y parvenir, il vous faudra explorer, vous entrainer, vous améliorer, vous rendre aux bons endroits au bon moment, vous poser les bonnes questions.
De cette façon, vous accumulerez des connaissances concernant la faune et la flore de Phænomen, concernant la magie et les fluides, et ainsi percer les secrets de la Gueule et de la Sinememoria et, à terme, dénouer les mystères de l’intrigue du forum.
A chaque découverte que vous ferez, un choix s’offrira à vous : la communiquer -et donc probablement rendre la recherche plus efficace car plus de cerveaux se pencheront sur la question, ou la garder pour vous -et vous en aurez alors la totale exclusivité. A vous de choisir quelle stratégie adopter (ou plutôt quelle stratégie votre dragon adopterait en fonction de son caractère).
Plus vous ferez de découvertes, plus les mystères de ce monde s’offriront à vous, et plus l’intrigue avancera et pourra connaître certains rebondissements.


LA CONQUETE DES TERRITOIRES.

Vous avez certainement remarqué qu’il n’y a pas énormément de territoires disponibles pour RP pour le moment et que la carte n'est pas très étendue. C’est normal.
Vos dragons viennent à peine de débarquer dans ce nouveau monde, il est logique qu'il leur soit inconnu. De plus, comme vous l’avez lu précédemment, Phænomen est un monde à la hauteur de ses habitants. Même en ayant une parfaite connaissance de ces terres, il est déjà plus ou moins difficile de s’y déplacer. Alors l'explorer en démarrant de rien...
Certains territoires sont très difficiles d’accès et il faudra passer par certaines épreuves/étapes pour y accéder. Même la réussite de ces épreuves ne vous assure pas la conquête totale et définitive de ces dits-territoires.

Pour le moment il n’y en a qu'un seul disponible à la conquête, il s'agit du Fleuve.

Pour conquérir un territoire :
Il faut lire attentivement les informations inscrites dans la description du forum ainsi que celles présentes dans celui-ci sous forme de sujet. Les modalités de conquête y sont inscrites et elles sont souvent différentes d’un territoire à l’autre.
Une fois cette étape passée, il faut poster dans le territoire en question le RP de conquête.
Ensuite, eh bien, vous verrez bien ce que vous aurez à faire, je ne vais pas tout vous dévoiler.

Il est souvent conseillé de ne pas tenter la conquête seul. Pour les premiers territoires, les chances de réussites sont assez fortes mais il suffit que vous jouiez de malchance pour finir dans de beaux draps...

Si la conquête est réussie, le RP de conquête sera placé en Note dans le forum pour que tous puissent admirer les exploits des conquérants (peut-être mettrais-je même en valeur les échecs, pour qu'on se marre un peu o/). Les noms des dragons participants seront inscrits dans le sujet Cartographie & Conquête de Phænomen. Cela ne leur donne pas l’exclusivité du territoire en question, n’importe quel autre dragon pourra y pénétrer sans problème, du moment qu'il rempli les conditions demandées.
Une fois le territoire conquis, un sondage sera créé afin que les membres puissent en choisir le nom ensemble. Le Staff proposera toujours le "nom de base", les membres pourront librement en proposer d'autres s'ils en ont envie.

Premiers arrivés, premiers servis. Une seule tentative de conquête à la fois.
Organisez-vous pour savoir qui veut y participer en postant un sujet dans la partie prévue à cet effet. Bien sûr, vous pouvez être compétiteur et décider de doubler tout le monde en postant en premier.
À partir du premier RP posté, vous aurez deux mois pour réussir à conquérir ce territoire. Passé ces deux mois, un autre groupe de dragons pourra tenter sa chance.


Pour le moment, il n’est pas possible de posséder un territoire et d’en interdire l’accès aux autres. Cela sera mis en place plus tard. Certainement en même temps qu’un système de combat et/ou de niveau.




Dernière édition par La Quintessence. le Dim 12 Mar - 4:02, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phaenomen.forumactif.org
La Quintessence.

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2016

Identité du Dragon.
Fluide dominant: Indéterminé.
Copyright des images utilisées:

MessageSujet: Re: II. Univers de Phænomen.   Sam 27 Fév - 19:30



Les Informations Manquantes.

IV. Dites m’en plus, je veux tout savoir.

Courage, vous en avez bientôt fini ! Du moins avec ce sujet. c:
Il ne vous reste qu’à lire les petits détails qui n’ont pas encore été évoqués.


LE TEMPS ET LA CHRONOLOGIE.

Le temps s’écoule aléatoirement sur Phænomen. Il n’y a pas de rapport IRL/RP du genre 1 mois = 1 an.
A chaque nouvel évènement, il vous sera spécifié combien de temps se sera écoulé. La plupart du temps, le point de repère sera l'arrivée du premier Eveillé : un mois après, 4 mois après, 3 ans etc.

Il sera nécessaire de toujours bien vous repérer chronologiquement dans vos RPs soit par rapport à l'intrigue et aux évènements du forum, soit par rapport à l'histoire de votre personnage. Je vous demanderai donc simplement qu'au début de chacun d'eux vous inscriviez quelques mots pour préciser à quel période vous vous trouvez.
Le but est que le parcours de votre dragon soit bien clair. Pour cela vous pouvez classer les RPs, les numéroter, etc.
Tout devra être répertorié dans cette partie.
L'autre visée de cette organisation est que vous pourrez faire des RPs "flash-backs". Imaginons que vous ayez loupé l'occasion de faire un RP intéressant lors d'une période en particulier. Il vous sera possible de le faire tout de même en précisant bien à quelle époque vous vous situez et en le classant correctement dans votre chronologie.
Cela implique de toujours rester parfaitement cohérent avec ce qu'il se sera passé lors de ces évènements. Si vous avez un doute ou une question sur leur déroulement, n'hésitez pas à m'envoyer un MP pour être certain de ne pas faire d'erreur.

L’ouverture du forum correspond à un mois après l’arrivée de la première Sinememoriane,  Aloups des Vents.


LES GROUPES.

Pour le moment c’est en fonction du fluide dominant de votre dragon que vous êtes regroupés. Cela peut changer n’importe quand, vous pouvez proposer n’importe quoi. Créer des genres de clans, de castes, de dynasties, de confréries, de famille, ou que sais-je, est tout à fait possible, et même encouragé.
Rien n’est fixe.
Si vous avez un projet de ce genre, n'hésitez pas à en faire part au Staff qui pourra alors vous aider dans sa mise en place et vous apporter le soutien nécessaire.


LA FAMILLE & LA REPRODUCTION.

Les Dragons ne se souviennent de rien. De RIEN. Ils n'auront donc pas conscience d'avoir en face d'eux leur père, mère, frère, fils, cousin, etc. Hormis pour les Dragons sortis d'un oeuf, ils seront donc sans lien de sang.
Vous pouvez cependant déterminer le lien à l'avance, dès la présentation des Dragons (des fois qu'un jour la lumière se fasse). Si vous souhaitez le garder secret et ne pas dévoiler ce lien qui unissent vos Dragons pour je ne sais quelle raison, pas de soucis, vous n'êtes pas obligés de tout mentionner dans votre fiche de présentation.
En revanche il vous faudra communiquer ce détail à l'un des Spectres, qui le notera ensuite dans un coin pour plus tard.

A présent parlons un peu de la reproduction chez nos petites bestioles.
L’acte ne devra pas être décrit dans les moindres détails. Cela devra être un récit sobre et décent. Ce récit en lui-même n'est même pas obligatoire. Il peut n'être que mentionné dans un RP ultérieur (par exemple vous pouvez l'évoquer dans un RP situé 2 jours plus tard), tout comme celui de la ponte.
Les dragons pondent des oeufs. Une femelle pond en général un oeuf par couvée. Le maximum est de 3 en une fois.
Elle ne pourra avoir que deux portées dans sa vie et au maximum 4 enfants en tout.
La maturité sexuelle chez les mâles comme chez les femelles se situe à 50 ans.
Dès que le RP de l’accouplement est évoqué (écrit ou simplement sous-entendu), vous devrez chercher des gens pour qu’ils incarnent vos petits. Pour cela, vous pouvez poster Ici.
Toutes les informations nécessaires y sont précisées.
Il n'y a aucun délai avant l'éclosion. Vous n’êtes donc pas obligé de vous précipiter pour trouver quelqu’un pour le jouer. A partir de la ponte, l’oeuf peut éclore après 2 jours comme après 2 mois.

Pour le moment, aucune Dragonne n'aura la possibilité de "faire un bébé toute seule". Sur certains forums RP, il suffit de prétexter que le personnage s'est accouplé avec un inconnu (un PNJ) et BIM, un gosse.
Ce qu'il y a, c'est que sur ce forum, il n'y a pas "d'inconnus". Tout le monde connait tout le monde puisque tout le monde sort de la Gueule et vit approximativement au même endroit.
Cela changera avec le temps mais pour le moment pour avoir un oeuf, il faut que les deux parents soient des personnages réels et non PNJ.


L’HYBRIDATION.

Il est possible pour deux dragons possédant des fluides différents de s’accoupler, ce qui donne un hybride. Tout ce qui concerne l’hybridation se trouve dans le sujet de création de personnage.
Cela ne concerne PAS LES SINEMEMORIANS.
TOUS les Sinememorians ont des fluides totalement PURS.




Dernière édition par La Quintessence. le Dim 10 Avr - 23:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phaenomen.forumactif.org
La Quintessence.

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2016

Identité du Dragon.
Fluide dominant: Indéterminé.
Copyright des images utilisées:

MessageSujet: Re: II. Univers de Phænomen.   Sam 27 Fév - 19:30



THE END. Ou presque.



Vous en avez enfin fini avec le concept de l’Univers du forum !
Cela commence à vous sembler plus clair ? Mais il y a encore pleins de termes que vous avez rencontré ici que vous ne comprenez pas totalement ?
C’est normal, ce n’est que le début. Je vous conseille de continuer Par Là pour que tout reste plus ou moins logique dans vos têtes.
De nombreuses mises à jour surviendront à mesure que le forum avancera, vous en serez systématiquement informés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phaenomen.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: II. Univers de Phænomen.   

Revenir en haut Aller en bas
 
II. Univers de Phænomen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Elements de l'univers
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phænomen ; Land of Dragons :: PRELUDE. :: Mémoires Consignées.-
Sauter vers: